Tout le monde a déjà entendu parler du Plus Grand Cabaret du Monde présentée par Patrick Sébastien sur France 2 et TV5 Monde. Cet univers magique aux scènes plus spectaculaires les unes que les autres, connaît un véritable succès devançant les chaînes concurrentes comme TF1. Mais les spectateurs ne connaissent pas l’arrière du décor, ignorent les efforts de centaines de personnes s’appliquant à rendre ce spectacle chargé de féérie et de spectaculaire, c’est pourquoi Christella Créations, qui créée les costumes des filles invitées au Plus Grand Cabaret du monde,  vous en dit plus sur ce que le public ne peut pas voir.

Dans un premier temps, l’émission est très coûteuse : Techniciens, caméramans, producteurs, cadreurs, …  Une centaine de personnes travaillent ensemble lors du tournage. Ne négligeons pas non plus les artistes qui pour réaliser leur spectacle ont besoin de matériel très précis et souvent difficile à trouver. De plus, la production doit faire appel à de nombreux prestataires extérieurs pour la sécurisation des artistes lors de leur numéro qui peuvent parfois s’avérer être très dangereux.

Après sélection des artistes par Patrick Sébastien, validation et invitation de ces derniers (qui ne sont pas rémunérés), c’est au tour du directeur de photographie de se mettre au travail en préparant la lumière : Celle-ci doit être en accord avec chaque artiste mais ne doit pas montrer certaines petites choses comme les hommes en noirs cachés, les fils, les armatures, etc.

C’est sur le plateau dans lequel le décor de Miguel Hernando prône toute l’année que quelques jours avant le tournage, les répétitions se tiennent sur scène toute l’après-midi et jusque tard dans la nuit. Acrobates, magiciens, jongleurs,… défilent sur scène les uns après les autres dans le but de s’entraîner, de s’imprégner des lieux et ainsi essayer d’atteindre la perfection. Pour les tours plus physiques, l’entrainement va jusqu’à l’épuisement !

Si le spectacle se passe sur scène, il s’en passe autant en coulisse !