Le Petit Larousse définit le chapeau comme une "Coiffure pouvant avoir des formes très variées, avec ou sans bord, que l'on met pour sortir."  Le mot chapeau vient du terme latin « Caput » qui signifie « tête », « par l’intermédiaire de ». il s’agit d’un couvre chef devenu un accessoire de mode et porté par beaucoup de monde même si jusqu’au XIIe siècle il ne connait pas un très grand succès. C’est à travers les siècles que le chapeau va rencontrer de nombreux changement de styles et d’utilités.

A l’origine, le chapeau était utilisé pour se protéger des intempéries comme le soleil, la pluie ou le froid.  Jusqu’au XVIII Il était essentiellement une coiffure masculine avant que les femmes  se l’approprient et commencent à porter « le chapeau de bergère » pour les promenades et les « bonnets de passe ».  C’est le XIXe siècle qui voit le grand succès du chapeau chez les femmes : Les créations les plus fantaisistes font leur apparition : des plumes, des fleurs, des fruits, des rubans,…  Suivant les modes, il se porte très haut ou à l’inverse couvre la nuque.  Du côté des hommes, la mode du chapeau s’assagit, mais celui-ci devient pour la femme un symbole de classe sociale et de bonnes convenances. C’est lors de la libération de la femme ainsi que sa venue dans la vie active et professionnelle  qui va faire disparaitre le chapeau dans les années 60. Il est alors vu comme encombrant et sera seulement porté lors de cérémonies officielles ou lors des mariages.

La grande variété des modèles proposés au XXIe siècle permettent à chaque femme de se l’approprier et de créer son style qui sera alors unique. De plus en plus en vue dans les défilés des grands couturiers, la mode du chapeau pour hommes et pour femmes revient au gout du jour.